Quels enseignements peut-on tirer "à distance" de cette 1ère demi-étape contre la montre sur une distance super sprint.

580668_3813962192601_1383934943_3514788_2060997659_n (crédit photo: famille Belkadi)

Chez les féminines qui ont tracé la voie, quelques surprises bonnes et moins bonnes. Nombre d'équipes ont dû composer avec certaines absences, et si une certaine "jeunesse" apparaît au départ, c'est bien l'inexpérience qui va primer sur une course contre la montre qui nécessite une "grosse" coordination. Et ça, ça ne s'improvise pas !

Le tenant du titre Poissy partant en dernière position avait cet avantage non négligeable d'être bien renseigné sur les chronos de ses adversaires directes, donc de pouvoir gérer au mieux ses efforts avec en mémoire la récupération nécessaire avant l'entame du 2ème tour ! Même en prenant le meilleur sur son dauphin 2011 Charleville, l'absence de Jessica Harrisson, des grosses pointures étrangères comme Erin Densham entre autre,et l' incontournable "inexpérience" d'une partie de l'équipe ont grandement joué en sa défaveur malgré la bonne volonté de Carole Péon (10ème du dernier championnat d'Europe) de Bérangère Abraham et de Romane Pierrepont : seulement 6ème !

Le TCG Parthenay 79 avec sa leader l'australienne Felicity Abram accompagnée de la française Laurie Belkadi, et de l'anglaise Non Stanford s'empare avec beaucoup de panache de la 1ère place 5 secondes devant Saint Raphaël avec au finish l'italienne anna Maria Mazetti, et les russes Liubov Ivanovskaya et Anastasia Polyanskaya.

Châteauroux prend la 3ème place avec dans l'équipe l'allemande Svenja Bazlen et 2 françaises qui ont réalisé une très belle perf: Julie Nivoix et Alexandra Cassan Ferrier. Gérald Fortuit n'en espérait certainement pas tant !

Le Stade Poitevin avec la française Jessica Leroux , l' anglaise  Holly Lawrence, et l'ukrainienne Inna Tsyganok, "chipe" la 4ème place pour une toute petite seconde au Lagardère Paris Racing malgré les efforts d' Emmie Charayron conjugués à ceux de Daria Pletkapa et de l'allemande et expérimentée Rebecca Robisch.

Une autre grosse déception: la 10ème place de Charleville, vice-champion de France.

Suite du classement: 7 Brive, 8 Issy-les-Moulineaux,  9 Saint-Avertin,  11 Tri Saint-Amand-Dun 18, 12 Noyon, 13 Val de Gray.

La 2ème étape demain sur la distance sprint devrait nous donner des indications intéressantes sur les capacités de réaction de ces équipes qu'elles soient bien ou mal classées !

 

536493_373399002697251_100000814644502_984309_317471414_n (crédit photo: Philippe Gaudin St Jean Triathlon)

Côté hommes, le ton est donné dès la natation avec les meilleurs chronos pour Saint Raphaël et les Sables. Sartrouville 3ème est déjà en embuscade. A noter la très belle prestation de Saint Jean de Monts dès le début d'épreuve. Ca roule vite, très vite, et Pierre Lecorre, Joao Siva, David Hauss et Ivan Vassiliev vont donner le tournis à tous leurs adversaires (32'37).

Sartrouville avec Jonathan Brownlee, Fernando Alarza, David Mc Namee ne peuvent que s'incliner (33'05).

Saint Jean de Monts (33'41) réalise une très belle opération grâce à Yohan Vincent, Ivan Tutukin, Alexander Bryuikhankov et Anton Tchuchko. Une 3ème place méritée et des ambitions affichées de manière très serieuses par l'encadrement.

à 2 petites secondes,Saint Raphaël (33'43)avec son américain Tommy Zaferes qui comme je le précisais hier découvre le GP Français, Dimitri Polyansky et Karl Shaw toujours présent dans les bons coups prend une 4ème place tout à son honneur. La satisfaction du devoir accompli va accompagner la soirée des sudistes.

Mais alors là où je me suis planté et je sais qu'ils ne m'en voudront pas 5n'est-ce pas Franky?), c'est le team Rouennais (34'03) qui explose les pronos !!! Aurélien Lebrun, James Elvery (qui n'était pas prévu sur la première liste d'engagés ! d'où mon scepticisme), et Arnaud Chivot ont fait le show ! Et cette 5ème place est largement méritée et les met eux aussi dans d'excellentes dispositions pour demain! A suivre...

Suite du classement: Metz (34'04) 6ème, Sainte Geneviève tri (34'05) 7ème, Saint-Quentin-Yvelines (34'09) 8ème, Baie de Somme (34'11) 9ème, Poissy (34'12) 10ème, Mulhouse (34'21) 11ème, Vesoul (34'29) 12ème, Parthenay (34'48) 13ème, Versailles (35'01) 14ème, La Rochelle (35'05) 15ème, Lagardère Paris Racing (35'09) 16ème.

Alors Demain? Une donne différente? Des "petits hommes" verts" piqués au vif et bien décidés à ne pas laisser les choses en l'état? Certainement. Les Sablais sur leurs terres en conquérants? Ce soir tout joue en leur faveur. Saint Jean de Monts, le voisin, pour une confirmation? C'est le discours que tous vont tenir ce soir au débriefing. Saint Raphaël et Rouen? Ne pas s'arrêter en si bon chemin. Poissy? Des jeunes à remotiver et un vent de révolte ? Et en fin de tableau?  Déjà des clubs en difficulté qui risquent de trouver la saison bien longue !