13296845970 (crédit photo: EC Sartrouville)

et installé encore plus le doute dans la tête de ses adversaires...Ce "il" peut être aussi bien Jonathan (hier à Madrid) qu'Alistair (demain à...), et vraiment sauf accident, je ne vois pas en toute impartialité qui pourrait venir "les" déloger.

Champion d'exception, "le" Brownlee est un drôle d'animal. Il est déjà comme un poisson dans l'eau.Quant au vélo, on se demande s'il a eu besoin de stabilisateurs comme tout enfant "normal" pour ses premiers tours de roues ! Courir? Quoi de plus naturel quand on on commence par ça au lieu de la marche !!

J'éxagère un peu c'est vrai, mais j'ai beau tourner et retourner "le" spécimen dans tous les sens, il retombe toujours sur ses pattes avec une facilité déconcertante.

J'avais déjà eu l'occasion de parler de "sa" main mise sur l'intégralité d'une course, cette fameuse intelligence tactique qui fait de lui un stratège hors pair, et on voit bien même là qu'ils sont autour de "lui" très très peu nombreux à compter sur elle uniquement !

Il démarre l'année comme il l'a fini, imposant sa loi mais surtout sa force physique et psychologique là où il veut et quand il veut.

Il fait en sorte que dans une échappée qu'elle soit nautique ou terrestre, chacun de ses compagnons de "route" joue sa partition. Et oui il n'y en a qu'une : la sienne !! Et le "qui m'aime me suive" prend toute sa valeur, si l'on veut tant soit peu donner l'impression de pouvoir lui résister!

Et quand "le" Brownlee décide de s'isoler, il passe une vitesse aujourd'hui inconnue des autres et il prend "ses" distances à son rythme, laissant l'impression qu'il en a encore sous le pied!

1338231102 (crédit photo; ITU)

Cette perfection ultime fait faire des cauchemars à tous les coaches "adverses" qui n'arrêtent pas  de se creuser la cervelle, de tirer des plans sur la comète, espérant qu'une faille, qu'une faiblesse aujourd'hui inconnues, viennent les soulager et permettre à leurs athlètes d'y croire...enfin!

Du plaisir en perspective, mais attention le temps presse, et plus l'échéance fatidique approche, plus le brouillard s'accentue dans les esprits.

522768_392086884177584_353405474712392_1224863_1403920863_n