63756374

En préambule (comme ils disent chez les gens bien !), an’huit au diable "l’aurtograffe" !!

Mais le plus dur pour vous lecteurs c'est de mettre des "mots" sur  ces "expressions" !!!

Il est 9 heures: quelque part au fin fond de l'Anjou la scène se passe dans un petit café de village. C"est là que tous les matins (sauf jour de fermeture malheureusement !) Guigui, Nénesse, et l’Pierrot se retrouvent autour d'une fillette !

Ben vi, Tous les jours on r ‘fait le monde, et le sujet de c’matin c’est le « remaniement » comme i disent !! vi vi, François , i vint d' donner un grand coup pied dans l’cul d' la fourmillère…..Faut ben dire que depuis l’temps qu’ça dure, fallait ben qu’ça arrive un jour !!!

Guigui : « Mais il é pas con l’bougre…i fait ça un p ‘tit peu plus d’un an avant les élections !!! Alors là mé  j’ dis « ben joué »  !

Nénesse : « vi vi ».

L’Pierrot « Déjà, y en a qui partent la coué ben basse !! A c’t’heure, y en a qui pignent  et d’autes qui s’fendent la goule !! app’lons an marcou an marcou !! »

Nénessee : « Vi vi » 

Guigui « Entarnou, il a ben fait !!  L’aute là  à l’agriculture, la Marisol à la Santé, qu’est ce qui z ‘ont foutu ? hein ? qu’est ce qui z’ont foutu ? »

Nénesse : «  vi vi ».

prime_pour_fonctionnaires

 

 

 

 

 

L’Pierrot : « Tins Hervé , r’mets-nous une fillette »

L’Pierrot : « et pi l’François, il est dret dans ses bottes !  ça peut mouillasser, il avance…Oh ! mais non, i n’aime pas à s’ laisser rudanger comme ça et pi il a sorti le rammasse-bourrier, et là gare à vos fesses !  ça bordanse sec...oh l'est rusé comme un épariou !! »

Nénesse : « vi vi ».

Guigui : «  ça s’ bouscule pas dans les chaumières pour entrer au gouvernement…Il est allé chercher des p’tits pessons…Je craillai ti voièr le gâs Macron prendre du galon…Mais non ! Il en fait des cacassées en c’moment le p’tit pète-sec !! »

Nénesse : « vi vi ».

Guigui : « un drôle d’ouézeau c’Macron ! »

Nénesse : « vi vi ».

L’Pierrot : « Tins Hervé , r’mets-nous une fillette »

Nénesse : « vi vi ».

L’Pierrot : « Ayrault qui r'vient !! l'aute grand arou, il pouvait pas piffrer l’espagnol, et là il est sous ses ordres !! J’y crois pas…c’est ben des enflures !! »

Nénesse : « vi vi ».

Guigui : « et l’aute !! l’écolo d' service …elle a bavé comme jamais su la gauche, et  an’huit elle ravale tout !!! et l’François i va s’la coltiner un an !! y a anguille sous roche !! ....en pus, il la met au logement alors qu'elle sait même pas où elle habite, qu'elle a dit une député écolo ....hé hé hé !!...une vraie pissousse !! ils sont tous en foutillon !!"

Nénesse : « vi vi »

Guigui: " Il bloque les écolos pour la prochaine !...Ou l’est complèt'ment tabayo….et pi la Cécile elle doit s'tirer une d' ces tronches pas possible !! »

Nénesse : « vi vi ».

Guigui : « i sont pas d’notre monde…les gens d’en-bas,i n’ont rin à cirer !!...t'inquiètes, ils ont les poches pleines de fifrelins...le reste c'est d'la littérature ! »

L’Pierrot : « Tins, en parlant d'littérature...elle m'a peiné la Fleur...Ah oui, elle qui est rentrée au gouvernement pour apprendre à lire des bouquins un peu compliqués...et ben v'lan, elle a pas pu finir son dernier roman....allez dehors la fumelle, t'as ta retraite....an’huitBon les gâs…c’est pas tout…houlà..il est 11h30…j’au un peu d’bois à rentrer avant qui tombe une r'nâpée  …quelques berouettes…Après j’bernotte les restaillons…j’crouille la porte et une tite marienne “

L’Pierrot : « Tins Hervé , une tite dernière...r’mets-nous une fillette »

"Topette les gâs”