le clin d'oeil de Pierre

jeudi 17 avril 2014

c'est si dur que ça de vieillir ?

Dernièrement Patrick Sebastien s'est mis en colère et a critiqué ouvertement "le système de Enfoirés" "dont il estime que la troupe actuelle n'a plus grand-chose à voir avec celle des débuts, créée par son ami Coluche". 

Pourquoi cette réaction épidermique vis-à-vis d'une association reconnue d'utilité publique qui n'attend pas certainement pas le spectacle pour permettre à des millions de gens dans "la panade" de retrouver un peu de chaleur humaine face une vie qui ne leur a fait aucun cadeau. 

Et ce spectacle annuel n'est que l'aboutisement d'un travail permanent et permet de récolter des fonds supplémentaires mais aussi de rendre hommage à ces milliers de personnes qui oeuvrent dans l'ombre.

Il rajoute "Je me dis que s'il écoute les Restos du Coeur, quand même, ça doit lui faire mal aux c*****es. On ne peut rien dire sur les Restos, parce que ça fait bouffer du monde, mais les chanteurs que je vois, je me dis 'Mais qu'est-ce qu'ils foutent là si ce n'est de relancer leur carrière ?'". Et alors où est le problème? lui-même quand il intervient sur les radios, télés, journaux qu'est-ce qu'il fait ? Il fait parler de lui indirectement il continue "d'exister". Où est le mal ?

Ses émissions ont du succès tant mieux, même si personnellement je ne les apprécie plus car au-delà de la qualité de leur contenu, que fait-il avec ses invités? tout simplement leur promotion avec ce côté à la fois paternaliste qui les rend inconséquents car intervenant très très peu face à ses louanges, et à sa soif de "m'as-tu vu?"...Même son "collègue de travail" assis à côté de lui garde le micro collé à la bouche, prêt à sauter sur la moindre petite occasion de pouvoir exprimer ne serait-ce qu'un souffle de vie, d' existence ! C'est vrai les vedettes de la soirée sont celles qui évoluent sur la scène, et lui à la fin avec ses chansons festives.

Il fait un parallèle avec le Téléthon:  "Quand tu fais le Téléthon, il n'y a que deux millions de personnes qui regardent, donc il y a beaucoup moins de vedettes, et ça, ça me gave."

Vous prenez l'exemple du téléthon pour justifier le fait que moins de vedettes y participent et donc moins de téléspectateurs sont devant leur petit écran. Les objectifs sont bien différents car dans ce cas bien précis ce sont les malades qui sont les vedettes de la soirée. Comparons ce qui est comparable.

Bien sûr il conclue en radoucissant "légèrement" ses propos:" Je ne mets rien en doute, simplement, j'ai un léger malaise et surtout, je préférerais que ça n'existe pas". Là nous sommes entièrement d'accord . Ce genre d'émission ne devrait pas exister...Mais la faute à qui ? A tous ces chanteurs ? Cherchez l'erreur...

Les propos de PS sont très réducteurs et sont ceux d'un homme qui me semble aigri, d'un homme qui voit le temps passer, d'un homme qui est peut-être tout simplement malheureux de vieillir, et qui "jalouse" toute cette jeunesse qui foule les planches et qui le temps d'une soirée se défoule, se lâche, et sort d'un système télévisuel où tout doit être cadré, millimétré, et trop souvent surjoué, où il y a un patron.

On ne peut rien contre le temps qui passe. Il faut l'accepter, l'assumer, se poser pour prendre du recul face à tout ce qui nous bouscule, tenter de le radoucir en devenant plus tolérant. Même si ce n'est pas toujours évident, l'expérience aussi grande soit-elle ne nous autorise pas à rejeter systématiquement ou à envoyer valser ce que nous avons nous-mêmes créée. 

PS: dans une interview où Jean Louis Aubert réagit gentiment aux propose de PS, j'ai quand même relevé une "boutade " de Coluche quand il a crée les restos :"...ce spectacle nous fera aussi de la promo..." Dans la bouche de Coluche ça prend une autre tournure !

 

 

 

Posté par clin d oeil à 08:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]


lundi 31 mars 2014

Seul cela compte !

Les "votants" ont tranché...La Gauche est groggy, la Droite jubile, l'Extrême Gauche "bof"...l'Extrême Droite se marre...

A part ça Monseigneur? Et bien une nouvelle fois cela confirme que la France est bien un pays à part, où sous couvert d'une totale démocratie qui nous donne "le droit voire le devoir" de décider, on fait et on défait les hommes, les femmes qui sont en place, les nouveaux pleins de fougue comme les anciens accrochés tels des sangsues aux rideaux de leurs Mairies puisque c'est de cela qu'il s'agit aujourd'hui. En fait on ne décide de rien car rien ne change !!

Et les "non votants" dans tout ça !! Vont-ils profiter de ces bouleversements? vont-ils monter au créneau pour s'éxaspérer de ce qui vient de se passer? Certains ne vont pas s'en priver...D'autres plus "honnêtes" vont rentrer un peu plus dans leurs coquilles et "faire comme avant", en attendant une fois de plus la suite des évènements !

Ceux qui sont sur le qui-vive particulièrement aujourd'hui sont les "journaleux à la petite semaine" qui ont hâte de faire leurs choux gras avec la décision de remaniement "éventuel" ministériel...Car pour eux seul cela compte !

Ceux qui sont sur le qui-vive aujourd'hui sont tous ces politiciens d'un côté de Gauche qui attendent d'être pour certains fixés sur leur sort, pour d'autres d'être (enfin!) appelés à de hautes fonctions et pour la grande majorité d'netre eux de découvrir les véritables intentions de leurs "chefs" ! Quant aux politiciens de Droite, certains respirent adoubés d'un sursis grâce à ce qu'ils appellent "un raz de marée", pour d'autres qui se disent plus proches du terrain donc de "nous" montrer leurs vraies capacités à gérer une ville, et pour les autres prévoir ce que sera leur avenir à moyen terme....Car là encore seul cela compte !

Les extrêmes sont aussi dans le panier...A gauche une main suffit à faire les comptes ! A droite on a droit à un opéra bouffe accompagné par un piano à trois mains!...Et là encore seul cela compte !

Ah j'oublais le Centre qui renaît de ses cendres tel le phénix palois ! Ils se voeint déjà comme une alternative gouvernementale en 2017 ! Tous des "Madame soleil' en herbe! ..Seul cela compte !

N'oublions pas que si c'était une élection municipale, il n'en reste pas moins que tous les regards sont déjà tournés vers la prochaine échéance présidentielle....Et seul cela compte !

Ils avancent tous et toutes tels une horde de loups affamés d'un seul pas, animés d'une seule envie bien égoïste ma foi, et de chaque côté de cette route interdite, innaccessible, nous les regardons passer, un petit sourire en coin, même si beaucoup n'ont pas envie de rire, et parfois nous soupirons et dans nos têtes défilent des mots, des phrases, des expressions qui sont loin de nous réconcilier avec eux...Seul cela compte !

Posté par clin d oeil à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 6 février 2014

sale temps...

La France est comme la météo: capricieuse, tempétueuse, incertaine, se soumettant à une nature qui se révolte!

J'aimerai revenir sur deux commentaires de Robert Badinter qui ma foi n'ont pas eu à mes yeux le retentissement attendu, et qui collent bien à ce que nous subissons depuis quelques temps déjà !

Le premier: "....Il y a une forme de dégénérescence. Le débat est désormais instantané, en raison des nouvelles techniques de communication. Et il est moins contrôlé. Le filtre des rédactions des médias ou des organisations politiques disparaît. L’essentiel se passe sur des réseaux sociaux, s’inscrit dans des petites phrases diffusées aussitôt, dans des réactions instantanées souvent anonymes. Ce changement technologique induit inévitablement un appauvrissement du débat politique...."

Cette dégénérescence on y a aussi droit tous les soirs avec des bulletins météo tellement pessimistes qu'on ne sait plus à quel saint se vouer...pour survivre !!!

Le second:"...Ce qui est saisissant en revanche, c’est que depuis que le chômage a commencé à exploser, à partir de 1977, à chaque élection nationale, sauf une, il y a eu un changement de majorité. J’appelle cela la loi de l’insomnie. Vous êtes au lit, souffrant, vous ne dormez pas. Que faites-vous? Vous êtes sur le côté gauche, vous vous tournez sur le côté droit. Et comme vous ne dormez toujours pas, vous rechangez, en vain. Tant que le chômage, qui est le cancer de la France, persistera à un haut niveau, il en ira ainsi...." 

Alternance de passages nuageux, de pluies soutenues, et de très très rares éclaircies !!!

Et si le printemps nous redonnait un peu d'espoir? Allez on essaie d'y croire....de toutes les façons il n'y a plus que ça à faire !

Posté par clin d oeil à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 28 janvier 2014

Super Héros a trouvé la solution....Youpi !!

                             les_mains_0932b64c_5cb1_4d05_91d4_c7ed7fd32a72

Pauvre gouvernement ! Déjà l'opposition (ou du moins ce qu'il en reste !) demande la démission pure et simple du Ministre du Travail, la courbe du chômage "s'est stabilisée" (qu'ils disent là tout en haut au-dessus de nos têtes et ....des nuages!), mais que va nous trouver notre "Président normal" pour régler le problème? 

Super Héros Hervé Morin ( lui aussi tout en haut au-dessus de nos têtes et...des nuages!) a une solution toute prête ! Travailler 39 heures payées 35! et hop je sors de mon chapeau de magicien LA solution à tous nos maux, car bien sûr nous sommes NOUS ( tout en-bas et nos têtes dans le sable) en grande majorité fautifs et responsables de la désorganisation du pays et d'un chômage "galopant" ! Mais oui c'est tout bête!

Et quand Super Héros dit: "Est-ce que notre destin est de voir notre pouvoir d'achat se réduire, un chômage massif, des prélèvements obligatoires augmenter pour un déficit qu'on n'arrive plus à réduire car il n'y a pas assez de production ? Ou essaie-t-on de renverser la vapeur ?", je ne retiens qu'un passage: "...Est-ce que NOTRE destin est de voir NOTRE pouvoir d'achat se réduire...". Euh..combien gagnez-vous Monsieur Morin?

C'est vrai qu'aujourd'hui les comiques troupiers ont envahi les plateaux télé et radio, font la une des journaux, les seuls espaces où ils peuvent encore exister et  justifier...leurs salaires !!!

Et le coup de grâce Super Héros le donne avec cette phrase magnifique et pleine de bon sens: "Pour que les entreprises n'aient plus peur d'embaucher, il faut aussi qu'elles puissent licencier".

Mais Monsieur Morin, votre devise : "travailler plus, gagnez moins, chômer plus" est d'une logique tellement implacable que j'en reste bouché bée ! Comment se fait-il qu'on n'y est pas pensé plus tôt? Peut-être parce qu'elle est le fruit d'une réflexion profonde et mûrement analysée au fin fond de l'alaska, dans un igloo 5 étoiles !! Bon allez on vous attend très vite sur une prochaine intervention toute aussi novatrice !

Et pendant ce temps-là, EADS disparaît pour devenir AIRBUS: c'est nettement plus parlant bien sûr vu le succès de l'entreprise et un carnet de commandes bien rempli. Mais car il y a un mais...Tout cela au détriment de deux filiales et par conséquent avec un plan social qui se profile à l'horizon...Au secours Monsieur Morin...vite une solution !!!

Posté par clin d oeil à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 27 janvier 2014

Moi, ça me fait sourire. Et vous?

 

Pas bien compliqué à faire c'est vrai, mais je suis allé relever 6 titres ( pourquoi 6 ? j'en garde d'autres sous le pied pour remplir mon blog !!) sur internet touchant à l'actualité en général. Des titres bien sûr suivis d'articles traitant du sujet. Et là encore les titres sont vraiment faits pour être racoleurs ! ( un peu comme le mien d'ailleurs !).

Pour le Pape François, Internet est un "don de Dieu"....

Ce dernier était drôlement en avance sur son temps !...Pardon Monseigneur, savez-vous s'il était pour le Mariage pour Tous?

Le 23 janvier avait lieu la première réunion du Conseil stratégique de la dépense publique...

Combien a coûté cette réunion ? et surtout avait-elle lieu d'être quand on lit le compte-rendu du Premier Ministre:

" l’objectif était de réaliser « au minimum » 50 milliards d’économies d’ici à la fin du quinquennat, en 2017. « Dans ce vaste chantier que nous avons engagé et que le président a appelé le pacte de responsabilité, chacun doit prendre ses responsabilités et l’Etat doit donner l’exemple », a souligné le chef du gouvernement, depuis le perron de l’Elysée. « C’est ce que nous faisons ».« La bataille de la croissance, la bataille de l’emploi nécessitent d’aller encore plus vite et plus fort », a souligné encore Jean-Marc Ayrault, rappelant que les économies dans les dépenses publiques visaient à« donner davantage de marge de manoeuvre aux entreprises mais aussi à l’Etat pour agir, pour investir et pour l’emploi ». Assurant que « ce travail va s’accentuer », Jean-Marc Ayrault a reconnu qu’il s’agissait d’« un effort très important », estimant qu’il n’allait « pas pour autant détruire notre modèle social ». « Entre 2008 et 2012, la part de la dépense publique dans la richesse nationale a augmenté de 4 points, passée de 52,6 à 56,6%, et pourtant, ca n’a pas amélioré les services publics et la vie des Français », selon Jean-Marc Ayrault.  

On savait déjà tout ça non?

Le nombre de vols et de cambriolages continue d'augmenter en France...

Que rajouter de plus à cet amère constat, et à une courbe ascendante depuis....bof !!!...ne nous E.......pas, allez vous équiper en alarmes et autres moyens dissuasifs...Ah oui les armes sont aussi à la mode...

L'humouriste Stéphane Guillon candidat à la présidence de Radio France...

Critiqué, mal aimé, vilipendé, parfois je me demande s'il ne s'est pas fait virer pour mieux revenir...un peu comme Nicolas Sarkozy....Quand le succès n'est plus là c'est dur de survivre dans la France d'en bas...

La pauvreté en France suit une tendance "très préoccupante", pointe l'Igas...

Avec le dernier accord entre FH et le patronat, tout ça va être vite réglé...faisons leur confiance...plus d'embauches, moins de chômage...donc moins de pauvreté...tellement évident !

Toyota a frôlé les 10 millions de voitures vendues en 2013...

Suivie de près par General Motors et Wolkswagen, la firme nippone lorgne sur Renault et PSA...non j'rigole...jaune !

Bon allez à la prochaine...

 

 

Posté par clin d oeil à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]



dimanche 26 janvier 2014

Dimanche...

" il y a des silences qui en disent long comme il y a des paroles qui ne signifient rien " Edith Piaf

ça me ressemble tellement. La preuve. Je me tais...

5038l_tortue_luth_tortue_luth

Posté par clin d oeil à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 25 janvier 2014

Samedi...

" ce que je reproche aux journaux, c'est de nous faire faire attention tous les jours à des choses insignifiantes, tandis que nous lisons trois ou quatre fois dans notre vie les livres où i y a des choses essentielles " Marcel Proust

J'adhère sans aucune hésitation à cette citation. Et je l'élargis bien sûr à l'ensemble des médias.

Cela fait un bon moment qu'ils sont devenus des "diffuseurs" d'infos plus ou moins vérifiées, la vitesse de transmission étant devenue l'axe principal de ces structures qui continuent de s'appeler des rédactions. Combien de fois entendons-nous ces mots galvaudés "une exclusivité", alors que bien souvent internet s'est déjà fait l'écho de telle ou telle nouvelle.

Et comme très souvent, la forme prend le pas sur le fond , et on nous "offre" une info toute "mâchée" et  "insignifiante" qui s'attarde sur une multitude de détails indigestes. 

Même le semblant de débats n'apporte aucun élément nous permettant d' être autre chose que des "bouffeurs d'infos" . Mais peut-être aussi sommes-nous tombés dans une facilité "voulue" qui fait que face à un déferlement d'infos, on finit par abdiquer toute envie de réflexion plus profonde ??

5045l_renard_roux_vulpes_vulpes

 

Posté par clin d oeil à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 24 janvier 2014

vendredi...

" le passé est éternel, c'est le présent qui passe, c'est le présent qui fuit, qui s'efface " Thomas B.Reverdy

J'aime bien ces notions de passé, de présent. Dans ce cas précis que peut-on rajouter de plus?  j'achèèèèèèèèèèète !!

5007l_ours_polaire_ursus_maritimus

Posté par clin d oeil à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 23 janvier 2014

Jeudi...

" ce qui empêche l'homme d'accéder au bonheur ne relève pas de sa nature, mais des artifices de la civilisation" Claude Lévi-Strauss

C'est toute la question du bonheur qui se pose. Naît-on heureux ou malheureux? Est-ce inscrit dans nos gènes? Difficile d' y répondre.

Si la nature est faite pour apporter son lot de joies mais aussi de peines, et nous permet ainsi de "piocher" ce qui peut nous rendre heureux, on est peut-être aussi dans un côté superficiel qui peut s'avérer "contre-nature". 

Et puis aujourd'hui le mot bonheur s'est tellement banalisé qu'il en perd parfois sa saveur, sa volupté. Il n'empêche que tous les petits bonheurs simples de tous les jours sont bons à prendre ! On peut aussi les provoquer !

Mais bon j'ai ma journée pour approfondir un sujet complexe malgré tout !

4992l_martin_pecheur_a_ventre_roux_megaceryle_torquata

 

 

Posté par clin d oeil à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 22 janvier 2014

Mercredi...

" écrire est un moyen sans pareil d'éclairer le lien entre le passé et le présent ". Leopoldo Brizuela

C'est malheureusement un lien social qui tend à s'amenuiser. On ne s'écrit plus. Vous allez me rétorquer que c'est faux, car avec les SMS, les réseaux sociaux, on garde "le contact" avec les mots. Mais est-ce vraiment écrire. Beaucoup fuient le passé: " çà ne sert à rien de revenir dessus" . D'autres en ont assez du présent et craignent le futur et se rabattent sur le passé. Qui n' a pas souvent dit avec un brin de nostalgie: "comme c'était mieux avant !" ?

Alors on va vite, on écrit vite, on se donne l'impression de communiquer. 

Mais il ne suffit pas à mes yeux d'être ou pour ou contre le passé ou présent, mais bien de créer ce lien incontournable entre les deux car aujourd'hui il est primordial de s'enrichir de ce que l'on a fait il y a "longtemps". Des repères qui peuvent apporter des éléments de réponse.

Ce que je suis aujourd'hui, c'est la conséquence de ce que j'ai fait hier. Le passé est toujours présent. Personnellement je ne me donne pas l'autorisation de le supprimer sous prétexte que revenir dessus ne changera plus rien. Faux! Le passé doit servir à améliorer le présent, et l'écriture est un merveilleux outil pour les poser avec une touche de sérénité et d'amour. 

Bien sûr il ne faut pas non plus ne vivre que sur son passé. Je vous l'accorde. Il ne doit être qu'un moyen comme le présent d'ailleurs, de parfaire la construction de notre...futur.

4980l_baleine_a_bosse_megaptera_novaengliae

Posté par clin d oeil à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 janvier 2014

Mardi...

"le sens moral est plus important que l'intelligence. Quand il disparaît d'une nation, toute la structure sociale commence à s'ébranler" Alexis Carrel

Savoir faire la part des choses, distinguer le bien du mal, ce qui est juste de ce qui est injuste sont des notions délicates à appréhender tant nous sommes différents les uns des autres même si notre envie est forte d'aller dans une direction toujours plus positive. Notre éducation familiale et sociétale est à l'origine du développement de la notion de "sens moral". Après toute la difficulté est d'équilibrer l'aspect émotionnel qu'elle engendre et son aspect rationnel. 

Mais comme le sens moral est en grande difficulté, on n'en saisit plus l' exacte définition dans le monde d'aujourd'hui qui ne pense plus qu'en terme d' efficacité souvent "bête et indisciplinée" et de rejet d'une frustration jugée permanente. Comme le respect et la responsabilité  qui lui sont étroitement liés se disloquent, et bien il n' y a plus de réflexion "collective" et c'est le chacun pour soi qui domine. 

D'autant plus grave que toutes les civilisations ont été accompagnées par des croyances et des cultures toutes aussi singulières les unes que les autres, mais dont l'une des volontés principales était de garder cet esprit de tolérance, d'acceptation de l'autre avec ses différences Aujourd'hui ce qui devrait faire la richesse de l'humanité se transforme en une menace de plus en plus pernicieuse et ce sont nos descendants qui pourraient en payer le prix fort.

4963l_canard_colvert_anas_platyrhynchos

Posté par clin d oeil à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 20 janvier 2014

Lundi...

"je suis né pour partager l'amour pas la haine" Sophocle

Lorsque l'intelligence disparaît la haine prend le relais et plus elle s'intensifie plus elle met l'individu au-dessous de tous ceux qui en sont déjà pourvus. Elle devient ce lien obscur et troublant qui enfonce tout esprit dans un néant et un enfer d'où l'on ne sort pas indemne quand on a la chance d'en revenir.

L'amour  porte en lui cette petite flamme qui donne un sens harmonieux à la vie. Le meilleur moyen de maintenir cette richesse c'est bien de la trouver hors de soi, d'aller parfois la chercher à travers des mots simples, voire des silences, des regards, des sourires, mais aussi une grande écoute et compréhension, et d'en faire l'axe principal de notre évolution.

4702l-elephant-loxondonta-africana

 

Posté par clin d oeil à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 janvier 2014

Bonne semaine...

 

" c'est bien souvent en allant au fond de soi qu'on refait surface " Jérôme Touzalain

Cette citation que j'ai fait mienne ces derniers temps ouvre une page de réflexion personnelle et aujourd'hui dimanche, elle alimente ma journée.

Celles qui suivent rempliront ma semaine.

Lundi "je suis né pour partager l'amour pas la haine" Sophocle

Mardi "le sens moral est plus important que l'intelligence. Quand il disparaît d'une nation, toute la structure sociale commence à s'ébranler" Alexis Carrel

Mercredi " écrire est un moyen sans pareil d'éclairer le lien entre le passé et le présent ". Leopoldo Brizuela

Jeudi " ce qui empêche l'homme d'accéder au bonheur ne relève pas de sa nature, mais des artifices de la civilisation" Claude Lévi-Strauss

Vendredi " le passé est éternel, c'est le présent qui passe, c'est le présent qui fuit, qui s'efface " Thomas B.Reverdy

Samedi " ce que je reproche aux journaux, c'est de nous faire faire attention tous les jours à des choses insignifiantes, tandis que nous lisons trois ou quatre fois dans notre vie les livres où i y a des choses essentielles " Marcel Proust

Dimanche " il y a des silences qui en disent long comme il y a des paroles qui ne signifient rien " Edith Piaf

 

 

 

 

 

Posté par clin d oeil à 11:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 18 janvier 2014

2ème épisode: des mots...encore des mots...toujours des mots...

Deuxième épisode de "mon dico à moi"...Il est vrai que suite à la conférence de presse de notre Président il y a quelques temps, la matière était bien là, même si comme bon nombre de concitoyens j'ai souvent décroché face à un discours qui m'a semblé tellement loin des préoccupations actuelles de ceux qui souffrent....c'est bien pratique de parler de 2015 2016 2017.... Mais bon il n'y avait pas que ça heureusement...

La Main tendue: les pingouins ne l'utilisent jamais.

Liberté de réunion, d'expression, de création: les mamelles de la France.

qu'est ce que nous serons dans 10 ans?: il faut demander çà à Patrick Bruel. Lui seul détient la réponse.

Paparazzi:  les rois du jackpot qui rapporte gros. Un jeu de plus en plus facile.

Le Pacte de Responsabilité: une énigme digne de l'inspecteur Colombo.

Respect: comment peut-on en parler quand on ne se respecte pas soi-même.

Médiateur: même effet que le Médiator.

Gaz de Schiste: le nouvel eldorado des anglais qui ont tout compris. Ils n'auront plus besoin d'importer des produits français. 

Le Loto sur TF1: comment faire du neuf avec du vieux.

Harley Davidson: ouverture d'une concession au Vatican.

La Clarification: comment intituler une conférence de presse en tentant d'en influencer le contenu et se planter lamentablement ? demandez la réponse à i Télé.

"Closer": le magazine qui sait tout de vous. Oui oui, nous sommes tous des "people" parce que nous sommes des gens normaux. En plus utilisation ménagère d'une redoutable inéfficacité. Un torchon qui après avoir essuyé une assiette dégouline et vous oblige à passer la serpillère.

La Curiosité: quel vilain défaut Mesdames et Messieurs les journalistes.

Electrochoc: choc violent asséné sur nos têtes par nos gouvernants. Tout l'inverse de l'effet escompté.

Le Rafale: 1 milliard d'euros pour le repeindre en rose, c'est un peu abusé quand même. 

L'Alternance: même le ballon d'or en football s'en inspire. On prend les mêmes et on recommence.

Les Gérards: pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. 

Conférence de Presse: l'art d'utiliser son temps de parole pour ne rien dire de plus que ce que l'on sait déjà. Et ça marche !

Haute Voltige: figure non imposée qui demande une aptitude particulière pour retomber tout le temps sur ses pattes.

Bon allez...au prochain épisode...

 

 

Posté par clin d oeil à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 14 janvier 2014

des mots...encore des mots...toujours des mots !!!

En feuilletant les journaux ces derniers jours et face à une actualité débordante d'imagination je me suis aperçu que certains mots revenaient très souvent, et aujourd'hui je me suis amusé à leur trouver de nouvelles significations, à les associer à d'autres mots qui n'ont rien à voir au départ avec leur réelle définition. Après tout l'imagination n'appartient pas qu'aux médias !

A prendre avec beaucoup de recul et éventuellement avec le sourire ! Allez je me lance. Voilà mon dico à moi !

Président de la République: un métier à risque qui nécessite le port d'un casque de marque française de préférence. 

Président de la République (bis) : pour le devenir obligation de passer son permis 2 roues.

Casque intégral: objet qui dès 2017 remplacera dans le bureau du Président le buste de Marianne.

Le buste de Marianne: statue qui a fait fantasmer tous nos Présidents pendant leur mandature, et qui devrait disparaître dès 2017.

Actrice: "j' me voyais déjà en haut de l'affiche...."

Actrice (bis): une femme normale qui ne peut rencontrer qu'un homme normal.

Garde du Corps: à présent il faut les appeler Bernardo en référence à l'ami fidèle et loyal de Zorro. Une porte grande ouverte sur le marché du travail pour les sourds et les muets.

Première Dame de France: une sans domicile fixe à la recherche du temps perdu et des illusions envolées.

Le Gouvernement: on le trouve aux Galeries Lafayette renommées pour la circonstance les Galeries La Faillite.

Les Médias: une décharge publique où l'on vous demande de faire le tri sélectif sous peine de poursuites.

Les Journalistes: une carte de presse acquise de haute lutte, et qu'il faut rentabiliser quelque soit les moyens. 

Internet: entre nous. Mais pas si simple que ça.

Les Réseaux Sociaux: un clic et des claques. 

La politique: les halles à Rungis.

La politique politicienne: les puces à Saint Ouen.

L'humour: un langage inexpressif quand il touche la dignité humaine.

Vie Privée: un film: "les oiseaux se cachent pour revivre..."

Vie Publique: un film: "les oiseaux se cachent pour survivre..."

L'Opinion Publique: méditons sur cette citation de Joë Bousquet : "L'opinion publique est reine. Elle ne gouverne pas".

Un Homme Normal: prendre le temps de faire tourner le moteur de son scooter.

Le Chômage: me vient à l'esprit cette phrase de Groucho Marx: "Hollywood: une plantation d'orangers où se promènent des acteurs au chômage".

La Sécurité Sociale: la vie étant ce qu'elle est, il faut savoir abuser des bonnes choses. 

Le Téléphone Portable: un appendice greffé dès la naissance à l'oreille. Il suffit juste de prendre un abonnement.

Les Municipales: sérieux s'abstenir.

La Météo: un ciel de traîne avec pas mal de nuages, des températures de saison,  risque de fortes pluies dans certaines régions, et une perturbation qui arrive par l'ouest. Ah bon? 

La Météo (bis): un emploi d'avenir. Tout est déjà programmé d'avance.

Les Impôts: c'est comme le chocolat :plus y en a, plus c'est bon.

Bon je vous laisse digérer tout ça....y apporter vos remarques, voire vos définitions...Mais j'y reviendrai ....J'aime bien ce petit exercice !

 

 

jeudi 12 décembre 2013

Que tout ça est bien complexe...

Non content d'être dans la panade depuis plusieurs années et encore pendant pas mal d'années, voilà qu'on semble découvrir que le racisme se fait de plus en plus présent !!! 

S'il est vrai que ce phénomène gagne du terrain dans TOUS les pays et pas seulement chez nous, en connaît-on les véritables causes?

Il ne suffit pas de le dire, de l'écrire, de le chanter, il faut très sérieusement se pencher sur ce constat. Sous prétexte d'un débat sur l'identité nationale, les "bouches" s'ouvrent et le droit à la différence, fait social tout à fait normal, a laissé place à une surenchère de mots, d'attitudes, d'attaques où on tolère de moins en moins, où on se lâche de plus en plus. Avant on se retenait, on faisait attention. Aujourd'hui on n'a plus de complexe !

Et le plus malheureux dans tout ça c'est que le débat est complètement faussé car on ne sent pas une réelle volonté de TOUS les acteurs de jouer carte sur table. Serait-il trop tard ? 

On se dit tous et toutes contre ce racisme primaire, et pourtant il gangrène pas après pas les esprits. Il est la résultante d'un ras le bol socio-politique général. 

Et cela se traduit par l' exaspération d'une société qui en a marre et qui met dans un même panier l'islam, le mariage gay, les Roms, les intégrismes religieux de tous bords, remis régulièrement au goût du jour par des faits divers toujours relayés et montés en épingle par les médias. ll faut trouver des coupables, et ça part dans tous les sens !!!

On ne veut plus, on ne peut plus vivre ensemble, et bien la majorité se laisse aller à ces comportements inévitables. On a glissé au fil du temps vers un individualisme qui écrase tout, vers un sauve qui peut qui a mis beaucoup plus en avant cet état de fait.

Et cette mondialisation qui n'en finit pas de faire le buzz avec la mise en avant d'une recherche identitaire tout azimut ! 

Tout le monde se plaint du non respect quasi-permanent des règles de quelque nature qu'elles soient. Toutes les valeurs communes ont été et sont de plus en plus bafouées. Chaque communauté agit à travers ses propres valeurs et ne conçoit pas qu'il en soit autrement. Donc un énorme hic !

Et comme tout va très vite, trop vite aujourd'hui grâce ou à cause de d'une information à la seconde près, une information qui tombe implacable comme une pluie de bombes, on en est à constater les dégâts malheureusement irréversibles. Internet joue aussi ce rôle à merveille, et ce que dit Guy Birembaum est là aussi d'une implacable vérité: "Internet est un bistrot mondial, pour le pire et le meilleur.Je ne vois pas de retour en arrière possible. Ce n'est pas parce qu'on met le couvercle sur la marmite que ça va s'arrêter de bouillir! L' éducation est préférable à la censure." Mais quand on voit l'état de cette grande notion républicaine on ne peut qu'être inquiet.

 

 

 

 

 

Posté par clin d oeil à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 4 décembre 2013

ça c'est de l'info !!!

La "niouze" du jour...François Hollande opéré en février 2011 d'une hypertrophie bénigne de la prostate !!! Pour une nouvelle, ça c'est une nouvelle !!! Radios, télés et demain journaux font ou vont faire la UNE de ce que des millions d' hommes ( et oui Mesdames !) subissent quotidiennement sans que cela entame leur vie future !! 

Tristes médias qui cautionnent encore une fois ce qu'ils considèrent comme un fait de société capital sous couvert de la "transparence" comme ils disent....Ils devraient rechercher dans la petite enfance de ce dernier, si par hasard il possède encore son appendice, ou bien si suite à une chute de vélo (des millions et des millions d'enfants sont tombés à vélo !!), il n'aurait pas un problème osseux l'empêchant de tendre son bras complètement et signe irrémédiable d'une arthrose sournoise et bientôt invalidante !!! 

Bref, nos chroniqueurs s'en donnent à coeur joie...Il faut bien justifier son emploi !!!

Tiens aujourd'hui dans le journal un sujet sur ce jeune français qui s'invite chez des politiques histoire de vivre un peu de leur vie au quotidien et d'affiner ainsi sa décision le jour du vote pour les Municipales !...Bon pour l'instant il teste le maire sortant de sa commune. Mais si demain un administré de Manuel Valls vient frapper à sa porte : "Bonjour Manuel, on peut s'faire une petite soirée sympa chez toi ? histoire de voir si tu corresponds bien à ce que j'attends d'un bon maire? " J'imagine un peu la tête de l'élu !!!

Et allez encore une couche sur le racisme: le baromètre des villes les "plus" ou les "moins" ( comme vous voulez !) racistes. En ces temps de grande fraîcheur météorologique, est-il nécessaire d'en remettre une couche (bientôt de neige)  alors qu'on sait tous pertinemment que le racisme est bien présent, mais surtout arrêtons de donner l'impression à travers ce genre d'analyse qu'il est à sens unique !!! Sous couvert de "qu' est ce qu'on fait pour améliorer la diversité", vlan!! 50 villes dans le collimateur au tableau de chasse avec comme on pouvait s'y attendre des résultats médiocres ( ah bon?). Il ne reste plus qu' à déménager pour être plus tranquille ailleurs !!!!

L'Education, vaste serpent de mer, incontrôlable, ingérable, et nos différents ministres qui continuent d'y aller de leur ritournelle pour "tout remettre enfin à plat. Oui c'est décidé on va régler tout ça. On va améliorer le classement de notre pays dans le concert international et patati et patata !!"....Pendant ce temps tout le monde rame! les enseignants, les élèves, les parents...le problème c'est qu'ils ne rament pas dans la même direction !!!

La 4G: Ah enfin un vrai sujet....la 2G désuète...la 3G dépassée...la 4G l'avenir...Sauf que c'est loin de marcher car elle ne concerne que 20 à 30% de la population, mais ça ne fait rien...." Abonnez-vous "...ça fait bien de dire : " Moi j'ai la 4G. Et toi ? euh non !!! Mais t'es un vrai has been mon ami !! etc...etc..."

Bon allez ça suffit pour aujourd'hui....

Posté par clin d oeil à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 27 novembre 2013

rencontres....

"On se demande parfois si la vie a un sens ...et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie." Brassaï

Quand on parle de sport, on pense évidemment à la performance qu'elle soit individuelle ou collective. Ce qui reste dans le subconscient de tout un chacun, c'est le score de tel match, le chrono de tel athlète, mai aussi les mauvais moments, comme des blessures, des abandons, des fins de carrière ratées, le dopage etc etc..

On ne parle pas assez et pour moi c'est l'essence même de la vie, des rencontres, de ces moments magiques qui font qu' à un instant T  on se trouve face à quelqu'un de connu ou d'inconnu qui vous rappelle que si la performance est belle, les "hors compétitions" que nous vivons tous sont autant de souvenirs qui resteront gravés dans nos mémoires bien plus que le score ou le chrono.

Du moins en ce qui me concerne, ces deux derniers éléments viennent en second plan, loin très loin derrière ces moments qu'il faut savourer car ils ne sont pas préparés, on ne s'est pas entraîné pour atteindre tel ou tel objectif: le seul et unique objectif est la rencontre et les échanges qui vont en découler.

C'est peut-être quand on veillit qu'on se rend compte de la chance qu'on a eu ou pas de vivre de tels instants, et qu'on en veut encore, et si mon propos est tourné vers le sport, c'est dans toutes les composantes de la vie qu'on doit se confrontrer à cette envie. 

Ne loupons pas sous prétexte que "...." cette réalité palpable, toute proche de nous qui nous donnera la force d'avancer positivement.

Il n'y a rien de plus beau que la rencontre.

"Ce qu'on rencontre dans la vie est la destinée. La façon dont on la rencontre est l'effort personnel." Sathya Sai Baba

"J'ai beau cherhcer la vérité dans les masses, je ne la rencontre que dans les individus". Eugène Delacroix

"L'essentiel de la vie sont les êtres que l'on rencontre sur son chemin." Anonyme.

 

 

Posté par clin d oeil à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 7 novembre 2013

Il y a des gens biens sur facebook...

Aujourd'hui la tendance est à la méfiance vis-à-vis des réseaux sociaux. Twitter est montré du doigt. Facebook n' échappe pas à la règle !

Pourtant moi qui ai récemment supprimé ma page tant j'avais d'amis ( plus facile à faire que de les "supprimer" un à un !!), j'ai aujourd'hui opéré un tri non pas par désintérêt pour telle ou telle personne mais parce que je ne me retrouvais plus dans ce déferlement d'infos.

Donc me voilà nanti d'une centaine "d'amis" et je ne m'en porte pas plus mal, car j'ai le sentiment de participer à "leurs" vies de manière plus conviviale.

Mon propos du jour va s'intéresser à une partie d'entre eux: Ils s'appellent Nathalie, Kmel, Maya, Ben, André, Léa, Naïma, Senouci, Ghaouti, Ali, Dalila, Med Nourine, Kader, Clooney, Karima, Fati etc etc...Ce groupe qui compte au moment où j'écris 1147 membres tourne autour d'une passion commune: une ville où certains comme moi sont nés, mais où d'autres sont passés et sont tombés sous son charme.

Vous l'aurez facilement deviné (surtout à la lecture des prénoms) que cet endroit se situe sur les bords de la méditerranée juste en face de la France. 

Oran, dont j'ai beaucoup parlé lors de mon voyage en 2007, est toujours et plus que jamais au centre de mes pensées quotidiennes, et à travers ce groupe " Oran, ma ville", je continue à y vivre à travers des récits de très nombreuses photos des vidéos passés et présents.

Autant nous sommes tous différents par nos parcours, nos vies, nos hobbies, et bien d'autres choses, autant je ne m'imaginais pas qu'une ville (la plus belle bien sûr à nos yeux!) aurait un aussi grand pouvoir de séduction pour nous "aimanter" de cette manière.

Non non rassurez-vous nous ne formons pas une secte, tout simplement des gens heureux de se retrouver là, comme si très régulièrement nous prenions l'apéritif ensemble en parlant de choses et d'autres.

Il est vrai que la principale composante, et elle me tient particulièrement à coeur, c'est le grand respect que nous avons entre nous. D'ailleurs quand j'ai crée mon blog il y a de cela quelques années maintenant, "le respect ça change la vie" était inscrite "en lettres d'or" tout en haut de la page !

Là j'avais exactement trouvé le groupe qu'il me fallait. Et même si parfois la nostalgie est de la partie, ça fait un bien fou de "parler" de tout ce que cette ville nous a donné. Il n'y a a aucun sujet tabou car quand ils sont abordés c'est avec beaucoup de sagesse, de tact, de lucidité. Il n'est pas question de mettre qui que ce soit en porte à faux.

Les deux administrateurs du groupe Nathalie et ses bonsoirs imagés ("la grande voyageuse" qui est passée par Oran où elle a vécu sa scolarité dans le plus beau lycée (chauvin!) de la ville: le Lycée Pasteur ex-Lamoricière) et Kmel qui nous "arrose" de photos plus belles et plus parlantes les unes que les autres ont vite fait des émules ! Ben et ses écrits sur son enfance, Maya à l'affût du moindre article intéressant, Naima la reine des poèmes, Ghaouti et ses interventions courtes mais ciblées, Clooney et André très éclectiques, Senouci fana de tennis et de foot, Ali et ses pèches miraculeuses, et tous les autres (qu'ils me pardonnent de ne pas les citer!), voilà ce qu'est ce groupe "multi tout" !

Ce n'est pas un groupe où l'on ne fait que passer ! non, c'est un groupe où l'on ne peut que "rester" pour relancer en permanence les interventions des uns et des autres. 

Alors voilà quand on est heureux avec tout ce petit monde, et bien on le dit ! Vous êtes des gens biens et vous me rendez heureux. Bises à tous..et à toutes !

PS: je n'ai pas pu attendre plus longtemps pour écrire ce papier !

 

Posté par clin d oeil à 18:59 - Commentaires [7] - Permalien [#]

lundi 28 octobre 2013

Silence bis...

J'ai il est vrai un faible pour le silence ! Ce mode de communication "parle"  de lui-même.

Dans un monde où la parole prime sur tout, où les mots ont de plus en plus d'impact négatif car on ne leur laisse pas le temps de "se poser", dans un monde où ces mêmes mots sont mis à toutes les sauces, sont plus ou moins bien interprétés car prononcés dans la précipitation ou tout simplement parce qu'il faut parler, je me range du côté de ceux qui font leur le silence.

Oui j'aime bien ce côté "taiseux".

Pas n'importe quel silence, mais celui qui donne à nos regards, à nos sentiments, une expression qui en dit parfois long sur ce que l'on voit ou l'on ressent.

Je n'ai rien inventé, mais quelques citations résument parfaitement ce que j'aime dans le silence.

"Parler est le moyen le plus moche de communication. L'homme ne s'exprime pleinement que par ses silences" Frédéric Dard.

"A la fin nous nus souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis" Martin Luther King

"Communiquer suppose aussi des silences, non pour se taire, mais pour laisser un espace à la rencontre des mots" Jacques Salomé

"Il y a des silences qui en disent long comme il y a des paroles qui ne signifient rien" Edith Piaf

"Dans les silences, on peut dire tant de choses" Michelangelo Antonini

"Dieu est l'ami du silence. Les arbres, les fleurs et l'herbe poussent en silence. Regarde les étoiles la lune et le soleil comme ils se meuent silencieusement" Mère Téresa

Et si vous vous posiez la question? J'attends vos réponses...

 

Posté par clin d oeil à 09:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



Fin »